-
-
17 m
0 m
0
2,1
4,1
8,21 km

Vist 30 gange, downloadet 1 gange

tæt på Saint-Pierre-Quiberon, Bretagne (France)

Départ et arrivée : Office de tourisme de Saint-Pierre de Quiberon (Morbihan)
Cet itinéraire nous est proposé par l’office de tourisme de Quiberon sur sa page en ligne « Boucle Saint-Pierre Quiberon - Le Rohu - Keridenvel ».

Vu l'absence de description du parcours par l'office de tourisme de Quiberon, contrairement à mon habitude je vais m'y essayer.

On part de l'office de tourisme en se dirigeant vers le nord. On tourne à droite après la place de la Marne et tout de suite à gauche rue du Général De Gaulle. Remarquons, au passage, cette petite boutique "La mère agitée".

On emprunte ensuite, sur notre droite, la rue Jean Rio, puis la rue Paul Poulperneau jusqu'à la baie.

Tout ici, aujourd'hui, a un air de vacances. En cette fin mai les plages sont déjà fréquentées par les maillots de bains et on voit même quelques baigneurs.

C'est là qu'en prenant à droite vers le port Orange, on devrait prendre un sentier surplombant un mur de plus de quatre mètres. Mais un arrêté nous enjoint se ne pas aller plus loin. DANGER !

Bien que des téméraires semblent s'y aventurer, je ne veux pas vous faire courir de risque et décide de marcher sur la plage. Sable mou et rochers ralentissent un peu mon allure, mais je ne suis pas pressé et la baie est si belle à regarder ! De belles villas sont protégées par ce mur massif et semblent nous narguer.

Nous voici bientôt à Port Orange. Je passe derrière les façades pour profiter du charme des ruelles noyées de lumière bretonne. Personne aux terrasses de café qui attendent la ruée de Juillet août pour s'animer.

Au bout du quai Orange on quitte la côte et rejoint la rue Martine Delpiriou sur notre gauche jusqu'à atteindre les alignements de Saint Pierre. Tient on dirait, là, une statue de femme. En s'approchant et faisant le tour on dirait plutôt une sorcière. Chaque fois qu'il y a ces pierres on est toujours tenté d'y percevoir des ressemblances.

Traverser les alignements nous amène rue du Cromlech qu'une balise jaune nous invte à suivre à gauche. Tiens, encore des alignements. Voilà la rue de Kerbourgnec sur notre gauche et la rue des régatiers à droite. Ne suivez pas les divagations du plan de l'office de tourisme, ici, on vous ferait sauter des murailles ! L'impasse du Levant est une impasse, qu'on se le dise !
On fait le tour du parc, de ses tennis et de son petit étang pour revenir aux régatiers que l'on quitte pour un petit tour de plage.

Il ne faut pas manquer la sortie par une route donnant sur le sable. Nous voici au Grand Rohu. Un petit tour, à droite, pour parcourir un sentier où on débouche sur la route de la marine. On la suit jusqu'à un carrefour où, sur notre gauche on prend la rue du petit Rohu. Nous voici parti dans une boucle de ce sympathique quartier pavillonnaire donnant sur la baie. Ce sont l'impasse du Beg Rohu et l'impasse des genets qui nous permettent d'y parvenir. Les rochers qui parsèment la plage ont des airs de menhirs qui auraient été polis par la mer.

On sort par l'impasse des courlis prolongée par la rue du même nom. Mais suivons la balise jaune qui par la rue du bois d'amour termine notre boucle du petit Rohu.

Tout droit dans la rue de l'école de voile, on passe devant le camping et on traverse, prudemment, la départementale. Juste en face on se dirige vers l'écurie du Rohu. Aller jusqu'au parc aux chevaux pour découvrir un sentier qui fait le tour de ce parc et nous conduit au "Tire bouchon". Changement de paysage. Ici impossible de se perdre. Un seul sentier cerné par les ajoncs. A la route tournons à droite, puis à gauche et au bout on retrouve notre sentier fleuri.

Un descendant de François 1er a orné sa maison de salamandres de toutes les couleurs.

Il faut quitter ce sentier pour suivre la rue de la batterie le long de la voie ferrée et par la rue de l'Atlantique et la rue du Ouarc'h (prononcez OUARQUE !) on rejoint la départementale (PRUDENCE).

Pour aller à l'office de tourisme faire part de vos remarques ne manquez pas la rue de la distillerie.

Je me suis adressé à la charmante hôtesse de l'office de tourisme pour suggérer quelques améliorations sur ce parcours proposé par cet office. La dame était satisfaite de mon intérêt : "il faut que vous leur disiez" ! Dire à qui ? N'étais je pas devant une représentante de cet OTSI responsable de mes malheurs et de mes bonheurs ?

N'hésitez pas à cliquer sur "view more" pour en savoir plus et voir le diaporama.

Bonne randonnée

Jean LM

Vis mere external

Kommentarer

    Du kan eller denne rute